Adrien

Membres
Membre FF
Projet reconstruction d’un assemblage de cible pour Indianapolis 500

Dans le cadre de la restauration d’un Williams Indianapolis 500 de 1995 pour un ami, j’ai eu l’occasion d’entreprendre la refabrication d’un système de cible complet pour cette machine. Comme j’ai trouvé ça très intéressant j’en profite pour vous en faire part dans cet article.

BackGlass.jpg



Tout d’abord, au cours de ma première inspection de la machine, je ne vois pas tout de suite la modification effectuée par un ancien propriétaire. Ne connaissant pas le flipper, je ne me rends pas compte que les deux cibles jaunes ne sont pas d’origine, mais je trouve étrange l’implantation d’un double post blanc, et du montage de deux élastiques derrière elles.

image-3.jpg
Image d'un plateau d'origine avec les trois cibles noires

20191220_162955.jpg
Etat du flipper actuel avec cible jaune de remplacement

Ensuite, en soulevant le plateau, je me rends bien compte qu’une grosse bidouille a été faite, des fils de deux connecteurs ont été coupé et raccordé aux cibles jaunes. En fouillant un peu sur IPDB et Pinside pour les photos, je comprends l’ampleur du problème.

20191217_143321.jpg

La cible de fond reste intacte et fonctionnelle, ce qui me permet d’avoir une pièce modèle du système dans son intégralité. Je retrouve une cible dans la caisse de monnaie mais le corps noir est cassé et la partie inférieure de la cible transparente aussi. Il va me falloir reproduire au moins une cible complète ainsi que deux circuits imprimés.

20191220_163103.jpg


Mon hypothèse : La partie de la cible transparente servant à couper le faisceau IR du capteur de cible a une fâcheuse tendance à casser sur ce modèle, ce qui rend la cible inutile. Je pense qu’un propriétaire (peut être un exploitant) n’a pas pu, ou n’a pas voulu la remplacer, faute de pièce ou de temps, et a voulu complètement remplacer le système par des cibles moins problématiques. Il a donc monté deux cibles jaunes, et récupère l’info du contact par les fils coupés du connecteur d’origine.

Dans l’idée, je comprends, ça permet de rendre le flip fonctionnel et d’avoir toutes les cibles utilisables. Mais ça m’horrifie de voir un flip défiguré de cette façon, et des autres modifications que cela a entraîné. Un plot vissé directement à travers le plateau, des élastiques ajoutés d’un côté, mais supprimés de l’autre…

Les problèmes : premièrement, on perd le système des 4 leds par cible qui s’allument de manière interactive suivant le jeu. Deuxièmement les cibles à lamelles sont montées au raz du trou présent pour celles d’origine, la force de la bille en a déjà arraché une. Troisièmement ces cibles ont beaucoup plus de ressort que celles d’origine et lorsque la bille les percute, elle rebondie tellement qu’elle saute parfois jusque dans la rampe de gauche, ou la plupart du temps vient taper la vitre du flipper.

Je commence donc par chercher des cibles complètes d’origine sur les différents sites de fournisseurs. Problème, elles sont en rupture presque partout en ce moment et ça coûte sacrément cher ! Compter plus d’une quinzaine d’€ pour la partie transparente et dans les 20€ pour le corps noir. Les cartes électroniques sont par contre introuvables à ma connaissance. Pour deux cibles, on part donc sur un budget de 70€ mini, sans les cartes ni les frais de port. Ça commence à faire un peu beaucoup pour du plastique.

J’opte pour une solution moins coûteuse mais beaucoup plus chronophage, modéliser le plus fidèlement les cibles d’origines en CAO en vu de les imprimer en 3D. Pour les cartes, je voudrais redessiner le circuit imprimé et le câbler conforme à l’original.

Le cerveau en ébullition, je me mets au travail. Après quelques longues soirées les yeux rivés sur mon écran à faire le dessin de la cible. Armé de mon pied à coulisse, je mesure, j’esquisse, j’extrude et je perce.

20200108_110354.jpg20200108_112242.jpg20200108_112318.jpg

Quand le résultat commence à me convenir, je tremble d’impatience de tester mon fichier pour transformer ce que je vois sur mon écran en matière palpable.

Après quelques tests d’impression (et forcément quelques ratés) le résultat est plutôt satisfaisant.

20200209_172419.jpg20200209_172444.jpg20200209_172458.jpg20200209_172521.jpg

En parallèle, j’ai conçu et implanté le circuit imprimé selon l’original qu’il restait dans la machine. Là aussi, je trouve le résultat encourageant, reste plus qu’à tester.

protoPCB.jpg

Une fois les circuits terminés, les tests dans le flipper sont concluants. Il me reste : à modéliser et imprimer le petit guide fixé à la carte qui dirige la cible vers le capteur optique. Découper une patte de fixation pour assembler la carte à la cible.

20200209_172546.jpg20200203_111827.jpg20200203_111921.jpg

Ça reste artisanal mais le résultat est fidèle à la pièce d’origine. Le flipp retrouve enfin son aspect d’origine. Plus qu’à recâbler ces connecteurs sabotés et reboucher le plateau percé sur le dessus mais ça, c’est une autre histoire…

Merci de m’avoir lu, je sais que c’était long mais c’est la passion du flipper qui parle. J’espère que ça pourra aider des gens qui se retrouve face au grand problème des pièces introuvables ou hors de prix.
Pour info, les pièces sont encore en train d'être testées dans le flipp, j'ai utilisé de la résine extra dure mais je préfère voir ce que ça donne après quelques dizaines de parties à se prendre des billes dans la tronche.

20200204_151858.jpg

Ps : j’en ai aussi profité pour dessiner une pièce de réparation pour les cibles transparentes. Je sais que quelqu’un l’a déjà fait mais le fichier que j’ai trouvé sur thingiverse n’était pas à l’échelle au moment de passer au format impression donc pas moyen de s’en servir.
20200209_172607.jpg
 

Fichiers joints

  • received_2540964086230225.jpeg
    received_2540964086230225.jpeg
    42.2 KB · Affichages: 7

pascal9510

Membres
Membre FF
Effectivement, problématique ces cibles, en tout cas, bravo, super boulot, félicitations!
 

Fred G5

Membres
Membre FF
C'est le problème avec les pièces exclusives utilisées que sur un où deux modèles max, quand on en trouve c'est très chère

En tout cas c'est du beau travail et merci pour le partage

Curieux aussi de voir la solidité dans le temps du modèle imprimé
 

David

Big Boos
Membre du personnel
Big Boos
Vraiment bien ce que tu as fais

Au besoin n'hésite pas dans les ressources à partager cela
Tu peux téléverser cela, c'est prévu sur FF et tu as aussi une rubrique 3D print si tu veux débattre sur ton travail
 

Adrien

Membres
Membre FF
Vraiment bien ce que tu as fais

Au besoin n'hésite pas dans les ressources à partager cela
Tu peux téléverser cela, c'est prévu sur FF et tu as aussi une rubrique 3D print si tu veux débattre sur ton travail
Merci David. J'ai pas vraiment compris ce que tu me raconte là, téléverser c'est copier l'article pour le mettre dans d'autre rubrique c'est ça?
 

David

Big Boos
Membre du personnel
Big Boos
Téléverser, le français de Uploader sur FF :p

Non ton fichier STL, tu fais une ressource sur le site
Regarde un peu le site, page d'accueil etc .... tu verras RESSOURCES :p
 

Adrien

Membres
Membre FF
Oups le message est parti tout seul,
Alors après quelques parties test, les corps de cible noirs n'ont pas tous tenu le choc.
Je précise que pour le test, je procède vitre enlevée flipper en marche, je prend une bille que je place sur le batteur gauche, et je viens viser la cible. Et paf! et je recommence beaucoup beaucoup beaucoup de fois.
Donc les corps imprimés en 3d, je me suis dis que c'était pas assez costaud, la parois n'est pas très épaisse. Comme j'aime garder l'aspect original, j'ai pas voulu modifier mon fichier d'impression pour épaissir ou ajouter de la matière. Au lieu de ça, j'ai moulé la cible d'origine dans du silicone. Puis j'ai coulé de la résine colorée pour la reproduire. Là aussi il y a eu quelques ratés, mais le résultat est satisfaisant.

IMG_6252.JPGIMG_6256.JPGIMG_6257.JPG


Pour la cible transparente, là non plus mon impression ne tenait pas le choc. Comme ça cassait au niveau de l'axe et des "demi cercle" d'attache de l'axe, j'ai modifié mon fichier 3d pour solidifier la pièce.

CibleIndyV3.0.jpg

Et voilà qu'après plus de 50 parties ... ça tient bien! alors oui 50 parties dans la vie d'un flipp c'est pas grand chose vous me direz, mais c'est déjà bon signe!
La machine va rester en test encore 1 ou 2 semaines avant de repartir chez son proprio, comme neuve.

IMG_6248.JPGIMG_6243.JPG
 

David

Big Boos
Membre du personnel
Big Boos
La résine oui est plus dure que l'impression 3D

Alors en ce moment je joue au silicone MDR mais dans la cour des grands
Avec machine à vide, etc ...
Pas facile oui surtout si tu n'as pas dégazé le tout
Pour la résine, j'ai essayé dernièrement en refaisant mon robinet de l'évier de la résine polyuréthane bi composants !
Purée c'est solide (mais résistance aux chocs de billes je sais pas dire)
 

Adrien

Membres
Membre FF
Oui j'ai utilisé la résine polyuréthane spéciale résistante, ça marche bien mais il faut pas traîner pour la coulée. Je suis curieux de savoir comment tu utilise ta machine à vide avec une résine qui prend si vite, déjà qu'en direct j'ai foiré plusieurs essais.
 

David

Big Boos
Membre du personnel
Big Boos
Alors tout dépends de plein de facteurs

A savoir déjà si tu as une résine de type A+ B ou alors une résine avec un catalyseur
Après le second facteur est la température ambiante
Et le dernier et ce que l'on rajoute (genre pigments ou autre trucs)
Faire gaffe aux ajouts, car cela peut rendre le durcissement ou super rapide ou très long

En tous cas perso la résine j'ai plus de 8 minutes sans tirage etc .... donc largement le temps de dégazer, cela prend au pire 1 minutes
Bien sur il faut la bonne pompe à vide, une VALUE par exemple et avoir tout préparé avant (la pompe double piston )

Celle là pour dire

 
Haut Bas