fonctionnement d'un exploitant

  • Auteur de la discussion Cyber-greg
  • Date de début
C

Cyber-greg

Non Membre
salut à tous!

que doit faire un exploitant pour exploiter ses jeux?

c'est donc une entreprise inscrit au registre du commerce, il achate ses jeux, et comment il procede pour poser ses jeux?

il démarche je supose des café par exemple, mais comment ça marche?

ensuite au niveau fiscal, comment ça se passe? il doit déclarer ces machine je suppose? il paye quoi comment et à qui?

merci!!
 
J

jfk

Non Membre
ta envie de te mettre a ton compte !!

maintenant je pense que c est simplifié avec le regime des micro entreprise ;-))

le plus dur reste de trover des jeux a bon prix :))
 

fredo99

Membres
Membre FF
Trés bon sujet de la part de cyber-greg,je me suis toujours posé aussi la question.
Mais cette activité est elle pas trop saturé ?.
 
K

KINOU89

Non Membre
Oui, inscription obligatoire au registre du commerce. Attention, c'est une profession réglementée (jeux) donc autorisation préalable.

Ensuite, oui démarchage des lieux avec rétrocommissions (partage des recettes en général un certain %).

Quant au statut, oui il y a le micro, mais il y en a bien d'autres .....

Il y a un droit fixe sur les jeux, plus TVA sur les recettes si soumis...

Mais bon, je précise que contrairement à ce que les gens pensent, une entreprise quelque soit sa taille reste une entreprise (je pense notamment aux milliers de gens qui se sont faits piéger avec les autoentrepreneurs...)
 
C

Cyber-greg

Non Membre
jfk a dit:
ta envie de te mettre a ton compte !!

maintenant je pense que c est simplifié avec le regime des micro entreprise ;-))

le plus dur reste de trover des jeux a bon prix :))
non non je ne veux pas faire de l'exploitation, mais c'est une question à laquel je n'ais jamais eu de réponses précises, c'est de la vrai curiosité

et sachant que c'est la vie à la base du flip, un dit passionné devrais savoir ça logiquement, tu vois ce que je veux dire?
 

David

Big Boos
Membre du personnel
Big Boos
PAs que tva et autres mais DOUANES
 
C

Cyber-greg

Non Membre
douanes? pourquoi?

dans le cadre de l'exploitation?
 

David

Big Boos
Membre du personnel
Big Boos
Le bordereau de déclaration des recettes et partage
 
K

KINOU89

Non Membre
A ma connaissance, les douanes recouvrent les taxes de mise en exploitation, c'est tout. Les bordereaux de comptabilité sont eux soumis au contrôles des agents des impôts...

Je vais rechercher ca dans ma documentation pour ceux que ca intéresse
 

fredo99

Membres
Membre FF
Les services des Douanes controle et réglemente les jeux mais les jeux d'argent.Exploité des machine a sous est totalement différent que d'exploité flippers et bornes arcade.Seule les casinos ont droit a l'exploitation de jeux d'argent en france et ceci par dérogation.
Les casinotiers sont régie par le ministere des finances.Et le "corps"pour faire respecté les lois,concernant le ministere de l'économie et des finances,sont les douanes.
 
K

KINOU89

Non Membre
Oui, tout à fait fredo, c'est ce que j'ai compris....

Les jeux automatiques sont dans une autre catégorie que les jeux d'argent.
 

fredo99

Membres
Membre FF
Il me semble qu'en 2007 l'état avait revu une réduction de la taxation sur les jeux automatique à un forfait de 5 euros par appareil et par an pour favorisé le retour des flippers et baby-foot dans les cafés.
 
K

KINOU89

Non Membre
fredo99 a dit:
Il me semble qu'en 2007 l'état avait revu une réduction de la taxation sur les jeux automatique à un forfait de 5 euros par appareil et par an pour favorisé le retour des flippers et baby-foot dans les cafés.
Exact, et ca n'a pas bougé depuis !!!!
 
P

Ptimax

Non Membre
Bonjour, je me permet un up car je souhaiterai vraiment me mettre à mon compte pour exploiter des flippers; et mes recherches sur internet quand à la legislation sur ce type d'activité ont été infructueuses...
Je suppose qu'il faut une licence particulière mais comment l'obtenir et combien coûte-t-elle ?
Merci d'avance si vous pouvez éclairer ma lanterne ^^
 

flipper95

IL m'arrive d'être aimable.
Membre FF
Bonjour C'est une riche idée que de se lancer dans un domaine qui n'a plus d'avenir ..IL doit rester 1 ou 2 exploitants qui terminent leur carrière et leurs machines par département alors qu'ils étaient 20 fois plus nombreux dans les années passées..
Même dans les grandes villes Les cafés qui restent rentables se comptent sur les doigts d'une main ..Les recettes sont ridicules et les appareils neufs sont hors de prix et pas amortissables.. Pour un appareil neuf payé 5500 €uros il te faudra rentrer en recette le double soit 11000`€uros en comptant la ristourne du cafetier ..Tout cela avec des recettes qui au jour d'aujourd'hui tournent autour de 150 €uros dans le meilleur des cas ce qui te laisse 75 €uros pour toi ..ça donne 73 mois (un peu plus de 6 ans ) pour payer ta machine si la recette reste constante et qu'il n'y a pas de panne ou de pièces a changer.. Sans compter qu'une machine en panne ne fait pas de recette.. Donc dépannage rapide.. Stock de pièces détachées et compétences pour le faire...
Ta machine ne pourra pas rester tout ce temps a la même place ..IL faut la changer au moins tous les 3 ou 4 mois pour que la clientèle ne se lasse pas et que ta recette ne chute pas ..
Si tu démarre avec de l'occasion c'est moins cher mais tes concurrents ont déjà passé les mêmes et pour prendre leur place il n'y a qu'une méthode Proposer mieux .Donc du neuf..
Et là on retombe sur le problème suivant ...IL n'y a plus qu'un seul fabricant qui sort 3 modèles par ans ce qui limite les changements et la diversité..
Tout cela juste pour la partie technique ...Pour la partie commerciale il y les places a conquérir ..J'emploi ce terme a dessin parce que c'est une lutte qui s'engage ..Les places qui sont vides c'est soit que le cafetier n'en veut pas soit qu'elles ne valent rien et que les exploitants du secteur sont partis donc aucun intérêt sauf a vouloir perdre son temps...
. Restent les places occupées et là le sport commence. .Il va falloir convaincre le cafetier que ce que l'on propose est supérieur a ce qu'il a ..Si l'exploitant en place a un type de machine en service c'est que pour que la place reste rentable ce qui est le but de l'opération il ne peut pas mettre autre chose..S'il était possible de faire monter la recette en chargeant un peu plus ce serait déjà fait. L'exploitant en place connait ses clients et s'il est encore là tu peut être sur qu'il connait son métier .Donc pour lui prendre la place et a condition que le cafetier se laisse convaincre il te faut charger un peu plus et ça devient moins rentable ..
Donc si tu aimes l'aventure vas 'y fonce...Mais je ne suis pas certain que ce soit une bonne idée...
 
P

Ptimax

Non Membre
Merci pour toutes ces infos sur la partie commerciale, je me doutait que les places étaient chères et qu'il faudrait se battre pour avoir ma part du gateau !

Que j'explique un peu ma façon d'envisager mon projet :
Je suis actuellement salarié, je fais de l'entretien et du dépannage d'ascenseur et techniquement mes compétences sont parfaitement applicable au domaine du flipper.
Une bécane qui fonctionne bien me réjouit, et quand je trouve la panne j'exulte !!! De plus un flipper fait des trucs bien plus marrant que monter et descendre ^^.

Du coup je penserai dans un premier temps chopper quelques machines pour moi, petit à petit, afin de me faire un stock de produits à proposer et de bien les connaître techniquement.
J'ajouterai que j'ai des potes qui ouvrent un bar et qui m'en prendraient bien un premier, encore faudrait-il que je sois à jour des obligations légales; et si le premier et seul flip est un investissement qui ne sera pas rentable, encore faut-il que son exploitation ne me coûte pas d'argent, car si c'est une passion j'en aurai peut-être pas non plus les moyens; d'où ma question sur les modalités d'obtention de la licence...

Ne pensant pas quitter mon job immédiatement, il me faudrait sans doute commencer avec pas plus d'une dizaine de machine pour ce qui est du temps que je pourrai y consacrer, et restera à voir si ça se révèle suffisamment rentable pour que j'y consacre tout mon temps...

Merci pour les infos et conseils ^^
 

tonnerremeca

Membres
Membre FF
Je suis exploitant.
Tu n'as pas de flip et tu te dis que ce serait cool de gagner ta vie à les exploiter.
Honnêtement, du point ou tu pars, tu rêves complet.

Flipper95 a très bien expliqué la situation de l'exploitation.
 
P

Ptimax

Non Membre
Euh... Ca ne répond pas à la question que je pose; et je n'ai pas non plus parlé de tout plaquer du jour au lendemain pour le faire, alors j'admet que du point où je pars je rêve ( en effet c'est un rêve ), mais il faut bien partir de quelquepart non ?

Alors, combien les licences et autre taxes ?

Si c'est clairement exhorbitant ce sera plus productif de me le dire en chiffre si votre but est de me dissuader ;)
 

lolepro

Membres
Membre FF
Je travaille dans l'ascenseur depuis 1991. Je suis actuellement réparateur de ces machines à transport vertical. Je peux te dire qu'il n'y a que très peu de similitude entre un ascenseur et un flip... le flip et l'ascenseur le plus rapprochant est un ascenseur à relais et son lots de pannes du à ses fils recouvert de tissus, et un flip électromécanique. Je doute que mettre des flippers électromécaniques en exploitation soit très rentable.
Tu bosses je pense dans une grosse boite, avec pièces détachés à volo, et formation à profusion. Tu n'auras pas cela en exploitation personnel des flippers dernière génération qui se vendent maintenant.

Ceci est mon avis, l'avis d'un "collègue". Il n'engage que moi ;)

Laurent.
 
Haut Bas