1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.
Rejeter la notice
Bienvenue visiteur. Plus que de lire, venez participer sur FF ;), enregistrez vous avec le mail de votre FAI et participez aussi sur FF.

Vitrifier ou mylariser un plateau de flipper ?

Discussion dans 'Restaurations' créé par Maitre Des Lieux, 20 Février 2015.

Statut de la discussion:
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.
  1. Maitre Des Lieux

    Maitre Des Lieux Administratator Membre du personnel Big Boos

    Inscrit:
    9 Février 2015
    Messages:
    11
    J'aime reçus:
    19
    Points:
    3
    Sexe:
    Homme
    Occupation:
    Flippers
    Localité:
    Manom
    Site web:
    Mylar ou vitrification d’un plateau de flipper

    1) Prologue

    En fait tout cela à commencer en 1997, 1998, il fallait un recadrage et une remise en forme de qui et quoi et comment cela s’était passé pour le premier flipper vitrifié

    J’étais allé chez un vendeur « Ibazar » (encore à l’époque ), acheter un Black Knight 80 , et nous avions tous deux découverts quasis en même temps ce procédé de vitrification

    Une personne amie ce jour qui vit non loin de chez nous mais en Allemagne, que je salue, car il se re-connaîtra.
    Lui essayais sur des bases de Varanthane à l’époque sur son Fathom et Eclipse, moi avec du Synthylor sur des sys 1 de Gottlieb.

    Les résultats de mon coté furent plus qu’engageant, mais nous avions laissé le temps s’écouler avant de …
    J’ai voulu être sur du résultat et aussi de la tenue de mon procédé

    Soit il y avait plus que du bon dans mon idée de départ …car ……j’en suis à la tierce rédaction de cet article, déjà .
    Je voulais faire le point car certains s’approprient vite les découvertes des autres et disent SAVOIR…..Mais on sais que l’on ne sais jamais ( Merci Mr Jean Gabin ) et là j’en viens à une fierté , car je laisserais jamais quiconque prendre ce qui m’est du .

    Je vous propose donc de suivre à la lettre ce que j’ai fait et vous l’offre de bon cœur, il va de soit que je me réserve encore ce jour un autre procédé de travail car RestorPinball se doit d’être de l’avant et je défends mon gagne pain aussi , alors inutile de demander plus je vous en offre déjà bcp. Je peux vous aider cependant .

    Alors ici je vous propose deux solutions , choisissez celle qui vous convient le mieux et ce que VOUS serez capable de faire


    2) Déposons toutes les pièces :

    Pour bien faire cette opération , il faut absolument tout enlever ou alors laisser qu’un strict minimum de pièces qui ne gênerons en rien le travail de nettoyage ou alors de pose de protection de plateau

    [​IMG]

    Pour vous simplifier la vie , maintenant que nous somme à l’aire du numérique , je vous conseille de faire des photos que vous consulterez, par la suite au moment du remontage, veillez à bien prendre les spécificités, plots plus haut, vis différentes, insert spéciaux etc.………
    Les photo vous aiderons sans doute à comprendre le pourquoi du comment, surtout pour une gamme de flipper plus récente, celle qui intègre des rampes et aussi diverses décors, bien compliqué à remettre en place.

    [​IMG]

    3) Le nettoyage du plateau :

    Beaucoup d’entre vous recherchent toujours vainement un produit de nettoyage spécialisé, pour tel ou telle chose, alors que ces produit nous tendent la main. J’en ai testé beaucoup, du Wilcat au Red-Devil en passant par
    Novus 1 – 2 - 3

    A ce jour le 20 Août 2006 je vous conseillerais le Red Devil et bien moins le W5, pour nettoyer
    Polir ce serait GoldCat et Magic Cleaner et la pâte à polir P5
    Mais le recul me permet de dire que le W5 est trop mouillé on dira, soit trop de base aqueuse

    Les deux vont mais je vous conseille le Red Devil qui a son efficacité au dessus de tout
    Quant j’avais essayé la première fois, ce dernier devait être trop vieux et n’avait pas l’action qu’il a ce jour après des dizaines de plateaux encore récemment fait, je peux vous le dire il est costaud le coco
    Si vous usitez du W5 respectez ce qui suit

    Il suffit, comme la photo ci-dessous vous explique de mettre en position mousse et de pulvériser sur le plateau, laisser agir le temps d’une petite pose bien méritée (3 min mais pas plus, pas que le bois absorbe l’eau contenue dans le produit), avant de passer un chiffon propre, non pelucheux. Je le déconseillerais ce jour car trop aqueux et acide.

    [​IMG]

    Une fois effectué, il faut sécher, et passer un coup de produit à vitre, histoire de ne rien laisser sur la surface du plateau.

    Par contre le Red Devil rien à faire par la suite et il donne sa pleine capacité de suite, ce qui est un avantage
    Nicotine, boue de plateau, boues de caoutchoucs , vite réduit à l’état liquide, et hop un coup de chiffon et on en parle plus

    4) Les décors en plastique et métal :

    Bien encore une solution à moindre coup, rien de tel que le produit de vaisselle. Il faut veiller cependant à laisser tremper une bonne demi heure, dans un bain de produit de vaisselle et d’eau chaude afin de laisser le dégraissant agir.
    N’oubliez pas de mettre un chiffon ou une éponge, comme vous voyez ci-dessous, histoire de ne pas rayer l’autre coté du décor lors de son nettoyage.
    Le résultat se passe de commentaires , la partie sale est bien évidemment celle du dessus de la pièce plastique nettoyée .

    [​IMG]

    Les écrous rapide de Gottlieb comme ceux de Williams sont vraiment difficilement nettoyable, me diriez vous , hé bien non.
    Il vous suffit de trouver un petit pot ( style ici de mini confiture ), d’y mettre les écrous de décors, de mettre un peu de vinaigre , eau, produit de vaisselle , de secouer énergiquement une bonne minute, et là alors, surprise, il brille de nouveau. Ne pas laisser dans l’eau, plus longtemps pour les écrous rapides Gottlieb, sinon ils s’oxydent. Les Williams pas de problème de durée du « bain » car ils sont en plastique blancs, pour les systèmes jusqu'à 86, je crois, par la suite de écrous Nylstop ( ayant un frein de filet en plastique ), sont de nouveau en métal, alors même précaution.

    Le mieux à ce propos pour les Bally et Williams, Stern…Mettez des caps Lock ….Je vous les propose sur RP

    [​IMG] [​IMG]

    N’oubliez pas non plus de les sécher rapidement, posez les en premier, sur du papier absorbant, puis séchez les à la chaleur pulsée ( sèche cheveux par exemple ) ou sur un radiateur

    Pour les rampes et autres corps en métal, de même, au produit de vaisselle, et pour donner une touche, comme neuve, utilisez en portant des gants de la pâte à polir les peintures, et que le grain de celle-ci soit de type P5, soit très fin, vous m’en direz des nouvelles……………..

    Eh, il nous reste une partie des plus importante qui donne vraiment une touche finale au nettoyage, les doigts de flipper.
    Oui oui, comme tout le monde il reste toujours des restes de caoutchouc, bien collant, mais comment faire ?

    [​IMG]

    Facile , simplement avec de l’alcool à brûler, un chiffon que vous en imbiberez, puis vous frottez un peu, et hop voila le résultat :) , si le Red Devil ne l’aurait pas nettoyé déjà
    Ne frottez jamais avec une éponge récurrente, JAMAIS

    [​IMG]

    Waouwwww, ils brillent, comme neuf et il sera plus aisé ainsi de remettre un caoutchouc neuf, de la bonne couleur, car souvent ce n’étais pas le cas.

    Et RESPECTEZ les COULEURS, car les duretés sont pas les même

    5) Le plateau, vénilié ou pas ? Autre produit existant ?????

    Oui pour la protection, mais comment enlever la première si existante et comment faire pour remettre une protection plastique adhésive ou alors de type peinture ?

    Déjà mettons les pendule à la même heure, on ne dit pas VENILIE ou VENILIA, ceci est pour les couvertures de livres

    Mais on pose un MYLAR de 0.1 mm d’épaisseur, soit 100 µM .Voyez pour commencer si le travail en vaut bien la chandelle, car là vous vous exposez à un travail de longue haleine, mais il est méritant et après , vous en serez heureux, croyez moi

    Quelle solution à choisir en fonction du type de plateau ?

    Bien pour un plateau de type particulièrement lisse et sans insert décollés ou alors brûlés par les ampoules, la solution feuille plastique sera suffisante, mais pour, par exemple les premiers systèmes, ayant certains même des inserts bombés, il faut se diriger sur une vitrification de plateau sinon décollement à la longue du feuillard et bulle d’air en vue..

    Cas commun : suppression de l’ancien support.

    Il vous faut un sèche cheveux ( ou alors un décapeur thermique dont vous êtes sur de la régulation en température, soit 60°C à 80 °C mais pas plus . ) pour ramollir la colle du support et retirer très lentement, environ 1 cm par minutes, ou plus rapidement si vous avez le coup de main .
    Portez des gants et ayez un pince à bec pour vous aider dans cette tâche et vous protéger de la chaleur.
    Voici mon décapeur modifié avec thermo couple et régulateur en température.

    [​IMG] [​IMG] [​IMG] [​IMG]

    Une fois ce finis il reste de la colle sur le plateau, beurk, elle résiste bien….Facile une fois de plus, un peu « D’esprit blanc » et le tour et joué, voyez la photo, et en plus comme l’hiver approche ce ne sera pas un investissement en vain d’acheter un grattoir à vitre contre le givre. Celui-ci devra être en plastique, et vous veillerez à sa bonne linéarité au niveau de la « lame » plastique.

    [​IMG]

    Avant de « gratter » laissez agir le White Spirit, deux bonnes minutes, mais pas plus, n’oubliez pas que c’est un solvant gras, d’ailleurs quant vous en aurez finis, passez un coup de chiffon avec du produit pour vitres à l’alcool, histoire d’enlever le « gras »

    Pose du support plastique :

    Avant de procéder, il faut que vous prépariez un « patron » de l’ensemble à couvrir, surtout ne mettez de revêtement sous un plot en plastique ou rampe ou quelconque objet qui sera fixé par la suite sur le plateau, car il y a risque de décollement à la longue , et là tout sera à refaire, soyez prudent, et laissez 5 mm autour de tout objet fixé ( un rappel la bille ayant un diamètre de environ 27 mm, le contact de la bille se fait par rapport à un plot sans caoutchouc , à 13.5 mm de celui-ci ), alors pas d’inquiétude à avoir avec les 5 bons millimètres.

    [​IMG]

    Attention avant de procéder à la découpe de la feuille adhésive, veuillez penser à bien positionner le patron, à l’envers et de tracer avec un stylo indélébile sur la partie lisse et non adhésive. Pour enlever par le suite le tracé au stylo indélébile, un peu d’alcool à brûler sur un chiffon et il ne restera plus rien .
    Voici le résultat avec une feuille adhésive

    [​IMG] [​IMG]

    Pose du vitrificateur :

    L’avantage du vitrificateur et d’être du polyuréthane et non un vernis.
    Celui-ci est comme on dira une fine couche de plastique transparente que l’on déposera dessus et à ce jour certains dépassent les 60 % de dureté du verre, rien à voir avec des vernis automobile…( qui craignent la moindre raye, faut pas perdre cela de vue car ce sera vite un plateau à refaire )

    [​IMG]

    Pour cette pose, il faut être rigoureux, penser à bien dégraisser le support, faites des retouches de peinture si nécessaire à l’acrylique uniquement, et poncez au grain 1000 à 280 sans problème, le plateau, histoire d’avoir un support qui permettra d’adhérer.
    N’ayez crainte à ce grain pas de bobos, et en plus les rayes, seront invisible par la suite.

    [​IMG]

    AVANT TOUT

    Avant de procéder , veuillez remettre à niveau tous les inserts de plateau

    Si vous voyez une zone de vernis attaquée, cela signifie que l’insert est sortis de son logement .
    Comment ? Sous l’effet de chaleur intense, de déformation, de mauvaise monte d’origine de colle douteuse ..

    [​IMG] [​IMG]

    La solution , chauffez par dessous à 80 °C et PAS PLUS, ramollissez la colle et frapper avec ce mini marteau en caoutchoucs
    Une fois ceci fait, rebouchez les trous à l’enduit à laquer ou un enduit spécial bois
    Bouchez les trous, reformez les zones atteintes, poncez, rendez le tout de niveau

    [​IMG] [​IMG] [​IMG]

    [​IMG] [​IMG]

    Poncez tout le plateau maintenant
    Choisissez un papier anti-encrassement, car même avec voilà ce que cela donne
    Ne le faite jamais avec de l’eau, et de la toile émeri …Sinon grosse catastrophe en vue

    [​IMG]

    Le plateau droit blanchir, après nettoyez avec un chiffon HUMIDE , aspergé de produit à vitre ou d’eau écarlate au final pour dissoudre corps gras et ou cires .
    Ah la cire, j’ai fait une expérience mémorable avec du PLIZ, à jamais faire ….

    Bien retirez TOUT ce qui pourrait être bouché par du vitrifiant, support de lampes, visserie ….

    A propos comment retirer les écrous à frapper ???

    [​IMG] [​IMG]

    Comme cela ???

    [​IMG]

    NON

    Mais comme cela :

    [​IMG]

    Munissez vous d’une veille vis ou alors d’un outil que vous aurez bricolé en étage s’adaptant à tous les types d’écrous à frapper

    Positionnez et frappez avec un mini marteau pas un gros, sinon en dérapant vous détruiriez le plateau, choisissez ce mini marteau dispo sur RP ( quantité limitée )

    [​IMG] [​IMG]

    Et voilà ce qui sortira coté bois

    [​IMG] [​IMG]

    Pour le remonter rien de plus simple
    Frappez le et c’est en place à nouveau, attention il existe plusieurs taille, notez les , tel que :

    P = petit, M = Moyen , MG = Moyen Gros, et G = Gros, cela vous sauvera …

    [​IMG] [​IMG] [​IMG]

    Revenons au plateau, il se doit d’être NU, tel quel

    [​IMG]

    Vérifiez que les inserts soient bien OPAQUES au niveau des tours de finition en noir ( ces tours permettent de cacher la monte et aussi de diffuser la lumière uniquement ou l’on veut qu’elle soit diffuse .

    [​IMG] [​IMG]

    Retouchez à la peinture acrylique noire mat , afin que rien ne passe en lumière

    [​IMG]


    Les retouches plateau :

    Le plus important de tout, ce qui fera que votre plateau sera magnifique à la fin .
    Veuillez ne prendre que des peintures ACRYLIQUES, aucunes autres solvantées .

    Avant les peinture maquettes que je vous conseillais , sont à bannir ce jour car certaines provoquent des réactions de repoussement du vitrifiant et créent des craquelures au séchage et cela provoque un non collage du vitrifiant. Bannissez aussi TOUT feutre.

    Des fois il faut vraiment s’amuser , si je puis dire avec les couleurs ….Mélanges savants, digne d’ un apprentis sorcier ( Merci Harry …… )

    [​IMG] [​IMG]

    Il vous faut si vous voulez vraiment arriver au mieux au bon résultat une bonne panoplie de couleurs et encore il faudra mélanger les pigments avec soin et penser un TON ( couleur ) en dessus pour qu’au séchage ce soit le même

    Pas facile ceci

    J’ai vu de part mon parcours sur le net ou de liens donnés de membres des solutions à pochoirs et peinture en atomiseur . Ceci est à exclure car il risque une réaction de rejet, et que cela fasse exactement comme un décapeur à peinture en pot ….

    Amusez vous comme je le fais, sur c’est long astreignant mais cela en vaut la peine..

    [​IMG]

    Les résultats de retouches, des fois on triche mais l’essentiel c’est que cela se voit pas …

    [​IMG] [​IMG] [​IMG]

    [​IMG] [​IMG]


    La vitrification proprement dite
    J’ai utilisé du vitrificateur que l’on trouve en magasin de bricolage, il faut cependant choisir un type de produit prêt à l’emploi ( sans durcisseur ), soit Mono composant ( j’ai utilisé du Synthylor , ne me demandez pas encore une fois la marque ( 500 X demandée sur FF, j’ai l’impression des fois de dire pour rien )) et surtout non nocif et aussi très très important, un vitrificateur incolore.

    Edition de Février 2015 : Veuillez à ce jour vous orienter vers un bi-composant, car le vitrifiant que j'avais exposé dans cet article n'existe plus. Nouvelle loi sur les produits, pour respecter l'environnement. Soit Il existe un très bon produit, chez Vernis Picar, PU88, double composants, très volatile (masque obligé) mais superbement brillant, dur. Cependant je vous conseille avec les nouvelles bases de produits de faire des essais au préalable...

    Au fait peu importe, ne glisse pas ou, si pas de mention, ce sera plus que suffisant pour une bille, vous verrez bien.

    Choisissez aussi un avec un composé changeant de couleur au séchage, ce qui vous permet aussi de bien voir ce que vous avez mis …Car certains on n’y voit rien des fois

    J’ai effectué plusieurs essais avant sur les parties du plateau non visible, sous l’arche porte cartes d’instruction ou alors dans le haut du plateau, faîtes en de même par précautions, et à ce jour sur un mécanique sans problème et des WPC…..

    Vous pouvez aussi bien l’étaler au pinceau ou au pistolet à air, ou au rouleau synthétique, que je vous conseille vivement, ( les traces de pinceaux disparaissent, car assez fluide ), mais veillez dans les deux cas à bien protéger, le tout, et vérifiez pendant le séchage en couvrant le plateau , qu’aucune poussière viennent à l’atteindre, sinon ce sera collé pour toujours.

    ATTENTION, c’est ICI qu’il faut pas louper le travail
    Ne mettez pas de trop et pas assez, 4 couches maximum ou vous aurez des bulles qui partiront jamais et ou des déformations en forme d’ondulation

    Mettez aussi le plateau bien de niveau ( faire avec un niveau à bulles ) , sinon grosse épaisseur en vue et déformation de la surface de jeu. Comptez 72 bonnes heures avant de remonter, l’idéal en fait, afin que le produit atteigne sa solidité maximale ,une semaine a peu près

    Si vous ne le faites pas , vous risquez :

    - Le décollement, des craquelures et aussi un travail gigantesque , tout re-poncer et refaire, sachez aussi

    - Les bulles si vous en avez, immédiatement après 20 minutes de pose, si elles ne sont pas toutes parties, prenez une LAME DE CUTTER ( DANGER ) et percez les en les touchant, simplement, après les 20 minutes il sera trop tard, le polyuréthane va polymériser ( réaction chimique au contact de l’air, soit durcir )

    [​IMG] [​IMG] [​IMG]

    [​IMG] [​IMG]

    Avant de vous montrer le résultat, pensez au bout de 6 heures de regarder sous le plateau et d’enlever les coulures ou alors sortez un cutter pour les araser, par la suite une fois le durcissement complet .
    Si ces dernières rentrent pas en ligne de compte avec un organe, laissez la cela dérange en rien qu’esthétiquement parlant.

    [​IMG] [​IMG]

    Maintenant je vous ais assez fait languir, voici le résultat, eh oui, « un Diamond Playfield »
    Regardez le brillant et la surface franchement, incomparable, quel effet, superbe, vraiment .

    [​IMG] [​IMG] [​IMG] [​IMG]

    En plus le jeu en action, pas mal la photo avec les reflets de la bille et l’autre le bumper en cour de frappe, quel brillance, on voit même les cibles par projection …..A vous de voir en ayant essayé…….Je l’ai fait sur un système 1, année 1979, alors voyez au bout de 24 ans , neuf, me diriez vous ?

    Sans compter ce jour un Terminator II

    Et je ne pense pas que quelqu’un dise que cela n’est pas lisse ou brillant ou un vrai miroir, si des mauvaises langues .

    6) Conclusion :

    En espérant que vous donnerez un nouvelle jeunesse à votre ( ou vos ) jeu (x) préféré (s) grâce à cet explicatif, je vous laisse dans votre travail.
    N’oubliez pas de changer les caoutchoucs, par ceux mentionnés ( taille ) dans la notice et de mettre des billes neuves dans vos jeux, l’éclat en sera meilleur et vous protègerez ainsi le plateau d’une abrasion d’une veille bille ( tout est sur RP ).

    Bon flippp a tous et toutes


    © David
    © FF et Rp
    Origine de l’article Septembre 2003
    Révision I Novembre 2003
    Révision II le 20 Août 2006
    Révision III le 12-02-09
    Révision IV le 19-02-2015
     
Statut de la discussion:
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.

Partager cette page