1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.
Rejeter la notice
Bienvenue visiteur. Plus que de lire, venez participer sur FF ;), enregistrez vous avec le mail de votre FAI et participez aussi sur FF.

Réparer le cerlce lumineux de Ra, flipper Stargate

Discussion dans 'Flippers Electroniques Gottlieb' créé par Maitre Des Lieux, 20 Février 2015.

Statut de la discussion:
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.
  1. Maitre Des Lieux

    Maitre Des Lieux Administratator Membre du personnel Big Boos

    Inscrit:
    9 Février 2015
    Messages:
    12
    J'aime reçus:
    19
    Points:
    3
    Sexe:
    Homme
    Occupation:
    Flippers
    Localité:
    Manom
    Site web:
    Comment procéder pour la réparation du cercle de Ra, Stargate.

    Présentation du dit Cercle de Ra :

    Voici la photo du fronton de ce flipper, on y trouve donc le miroir ayant une reproduction du Dieu Ra avec son cercle lumineux en question qui est piloté au grès du jeu , flipper de Gottlieb issu du Film Stargate.

    [​IMG]

    On peut aussi y voir le câblage du cercle passant par le milieu inférieur du fronton amovible.

    Comment procéder pour retirer le fronton amovible :
    Il suffit de retirer celui ci par l’ouverture grâce au loquet qui se situent sur le coté gauche, voir les deux flèches orange sur l’image

    [​IMG]

    Il suffit de le soulever, en aidant aussi quelquefois fois la porte afin que celle ci s’ouvre sans frotter sur le guide support du translite. Tournez la porte dirais je , jusqu’à son ouverture complète, qu’elle soit sur le côté droit. Soulevez là afin de pouvoir la déloger des deux articulations extérieures de droite.
    [​IMG]
    N’oubliez pas de déconnecter les connecteurs qui sont liés au fronton ( deux connecteurs ballant et un connecteur connecté au niveau de la carte Driver ).

    [​IMG]

    La dépose du cercle lumineux :

    [​IMG]

    En premier lieu veuillez retirez les 4 écrous qui fixent l’ensemble miroir plastique, et la porte du fronton et retournez l’ensemble en veillant de ne pas rayer le plastique.

    [​IMG]

    Comme la photo ci dessus le montre il suffit de couper les serre-câbles en nylon qui maintiennent le tube lumineux et aussi de déconnecter le connecteur de celui-ci.

    Réalisation du nouveau cercle lumineux :
    Nomenclature du matériel dont vous devez disposer :
    - 9 serre câbles d’une longueur de 150 mm, couleur blanche.
    - 18 mini lucioles 12 volts / 60 Ma dispo sur www.RestorPinball.fr
    - un tube de 940 mm diam ext 7, diam int 5 mm minimum
    - du fil de cuivre émaillé ou alors vernis d'une longueur de 1m20, avec un diamètre de 0.8 mm.
    - un domino ou alors de la gaine thermorétractable et ou conneceur ;)

    Regardez le type de tuyau et de fil et les lucioles, prenez les images comme référence lors de vos recherches des produits.

    [​IMG] [​IMG] [​IMG]

    Avant tout il faut faire un gabarit :

    [​IMG]

    Voyez ci dessus, comment faire, il faut prévoir cet espace afin d’obtenir des intervalles réguliers et aussi que lors de la mise en place le fil supérieur ne rentre jamais en court circuit avec le fil inférieur. Les distance données , sont en milimètres. Faîtes ce gabarit sur du papier afin de pouvoir glisser la feuille en dessous des fils qui seront tendus. Inutile d’en faire plus, il suffira de remettre le gabarit sur la dernière ampoule soudée sur départ afin d’aller jusqu’à la 18éme ampoule.

    Préparons le fil de tirage :
    Pour faciliter le passage par la suite du cordon lumineux il faut mettre en place un tire fil, demandez à ce que l’on vous aide car passer ce fil est difficilement réalisable seul, vu le matériau du tube transparent, le fil vient à coincer à toute boucles, tenez le tendu et passer le fil.

    [​IMG]

    Une fois cela mis en place, prenez le fil de cuivre émaillé ou vernis et pliez le en deux afin de faire une boucle et d’obtenir ainsi les deux fils de passage. Attachez le au fil de tirage en le tortillant et en mettant une fine couche de ruban adhésif.

    [​IMG] [​IMG] [​IMG]

    Passons au vif du sujet, la mise en place des lucioles ..

    Mise en place des lucioles :
    Mettez en place le gabarit, tendez le double fil émaillé dessus en prenant soin de bien tenir le départ et l’arrivé par de l’adhésif, afin d’obtenir une distance égal du début à la fin, la distance de l’entre deux fil est de 30 mm.
    Avec une lame, grattez le dessus de ce fil et étamez le .
    Pliez les fils des ampoules dans le sens des fils du cordon un à l’opposé de l’autre, afin de faciliter les soudures . Les points de soudage sont délimités sur le gabarit, soudez bien à cet endroit car lors de la mise en place si vous ne le faîtes pas , il y aura court-circuit dans le tube. Regardez ci dessous.

    [​IMG]

    Je pense cela explicite, suivez ce guide scrupuleusement .
    Regardez l’image ci dessous vous montrant une première série d’ampoules câblées.

    [​IMG]

    Une fois les 18 ampoules soudées il faut donne un sens à celle ci afin que leurs propres fil ne fassent pas de court circuit dans le tube ( le principe reste le même dans tout type de tubes lumineux, comme pour exemples les rampes de l’Aréna…)
    Voyez donc…

    [​IMG]

    Une fois le cordon lumineux complètement câblé, faite un essai, en dessous la photo, celle du cordon fini en test …

    [​IMG]

    Passage dans le tube :

    Il faut être très délicat et bien préparer la position des ampoules avant de les faire rentrer dans le tube.
    Il faut que les ampoules soient dirigées avec le fil le plus court en premier, vois la photo, et faire rentrer une à une en y allant doucement afin de ne pas casser les soudures.

    [​IMG]

    Une fois les ampoules complètement insérées dans le tube il faut couper les fils d’un coté du tube, en laissant 5 mm de tube vide de fils et de l’autre coté laissez une bonne partie vacante afin de mettre le dominos dessus.

    [​IMG]
    Maintenant il faut sceller l’entré du tube, pour éviter que cela ne bouge ou sorte et fasse des court circuits. Mais avant tout essayez le que tout soit testé avant et bien en place.
    Résultat du test convainquant ?

    [​IMG]

    Alors scellons les entrées à l’aide de colle thermofusible , voyez ci dessous comment faire. Ne mettez pas trop de colle , pensez à une éventuelle réparation et aussi afin d’éviter de rendre visible la colle, choisissez en une transparente si vous pouvez, ce ne sera que mieux.

    Vous pouvez mettre en place le domino aussi collez aussi les fils , évite ainsi la casse du fil au niveau du serrage.
    [​IMG] [​IMG]

    9) Remontage :

    Essayez tout de même le tube scelle avant de remonter le tube sur le miroir.

    Il ne vous reste plus qu’a remettre le tube sur les entretoise et le bloquer pas des serres câbles, ne serrez pas de trop les petites lucioles cassent vite…
    Voici un résultat ….le vôtre en sera de même

    [​IMG]

    10) Pourquoi les ampoules grillent ?

    Lors de la conception, aucune régulation n’a été apportée à ce tube lumineux.
    La cause , elle est simple, les résistances ont été calculées avec un nombre donné d’ampoules, afin de diminuer la tension et de l’adapter à celle des ampoules.

    Rappel simple U = R * I, la loi d’Ohm

    Voyez le schéma d’origine :

    [​IMG]

    L’alimentation est de 20 volts, les résistance en série nous donnent une valeur totale de 9.9 Ohm.
    Les ampoules sont données à 12 V, 0.05 amp, donc il convient de dire …

    R *I amp = U donc ……9.9 * 0.05 * 18 = 8.91 volts.
    La tension ainsi « perdu » en chaleur dans les résistances nous permet d’alimenter le tube en Ubobine – U perdu = 20- 8.91, soit une tension pour le cordon lumineux de 11.09 volts, ce qui est acceptable .
    Mais que ce passe –t-il si avec le temps une ampoule vient à lâcher ?
    Eh bien oui les dégâts commence comme cela, et c’est la loi des séries aussi.

    La tension en fait du tube augmente de 0.05 * 9.9 à chaque ampoule qui casse, soit 0.5 Volt, tout vas bien avec une seule, mais trois ou quatre, la tension augmente encore du même rapport et survolte les autres ampoules , qui elles finissent pas lacher aussi et ainsi de suite et de plus en plus vite.

    Pour ma part je n’ai pas modifier le circuit car pour une utilisation privée on ne risque que très peu, voire rien, mais dans un lieu d’exploitation, il est allumé toute la journée et là il faudrait intervenir.

    L’idée et de mettre en place un montage qui détecte la surtension et vient à stopper l’arrivée de celle ci. Le plus simple et de faire sauter un fusible et le moins coûteux lorsque la tension dépasse un seuil que l’on a fixé.

    11) Voici donc le petit montage dit ‘en l’air’ :

    Un circuit imprimé serait mieux, mais pour si peut de composant essayez de faire le montage comme suit.

    Préparons le terrain :

    Il faut modifier la câblage d’origine.
    Dessoudez le fil issu de la dernière résistance . Le point ainsi libéré sur la résistance sera A et le fil volant sera B.

    [​IMG]

    Schéma et plan de câblage et nomenclature, voir ci dessous :

    [​IMG]

    Attention j'ai commis une erreur dans le dessin, il faut lire TIC 106 et non-TIC 206 ;)

    Il y a aussi la connection à A9P5 la broche 6, il faut la mettre à la broche 13 de A9P5 ou alors se repiquer directement sur l'autre fil du cordon d'origine.


    Une petite explication de fonctionnement :

    Un thyristor est une sorte de diode que l’on vient commander.
    En fait cela devient une diode si l’on applique un courant sur la gâchette, et cette diode reste en conduction si et seulement si on applique un courant inverse en gâchette ou alors que l’alimentation vient à disparaître.

    Les composants ici on été dimensionnés de sorte que le montage soit assez sensible.

    La tension de détection est fixée par le choix de la diode Zener, en fait elle ce met ( dans ce montage )à conduire vers 13 volts et alors à ce moment laisse passer un courant, qui lui est converti en tension grâce à R2 . Cette tension est alors appliqué en gâchette par l’intermédiaire de R1 et alors un courant s’établit entre la gâchette et la cathode, donc le thyristor se met en conduction, et hop le fusible lâche. Le condensateur de 220 nf est ici pour éviter que des surtensions de mise en route ou alors d’appel sur la ligne du 20 volts ne fasse systématiquement sauter le fusible.

    Voici une vue du montage terminé et son câblage .
    [​IMG] [​IMG]

    Vous pouvez fixer ce montage sur le fronton en mettant deux petites vis, une dans le porte-fusible et l’autre dans le trou du boîtier du thyristor.

    Montage testé :

    [​IMG]
    Ci dessus voyez, lorsque la tension atteint 13.1 volts aucune conduction, I = 0 A, mais par contre si vous dépassez 13.1 volts alors , flash bleu, le fusible lâche (pas le temps de faire une photo, désolé )

    12) Conclusion :

    Voilà, j’espère que vous n’aurez pas trop de difficulté de faire ce montage ni le tube. Je vous souhaite un bon plaisir avec ce flipper.
    Si vous avez besoin du tube complet à RestorPinball ou des lucioles tout y est


    Bon Flippp.

    © David
    © FF et Rp
    Révision, III le 18 Mai 2006
    Révision IV le 14-02-09
     
Statut de la discussion:
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.

Partager cette page