Bienvenue sur Flipperfrance, The Pinball Xperience Web Site, pour les flippers, et jeux automatiques, jukes ....
Consultez RESTORPINBALL, pour les dépannages et vente de pièces détachées.

Partie programmée, moteur de programme, Gottlieb

Statut
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.

Maitre Des Lieux

Administratator
Membre du personnel
Big Boos
La partie programmée d'un flipper Gottlieb

1) Qu’est ce donc ?

Dans un flipper électromécanique comme dans un flipper mécanique il existe une partie programmée

Qu’elle soit sous forme de relais ou alors dans les électroniques sous forme de CPU, cela ne change guère qu’en espace , quantité de cuivre utilisée et aussi en poids et capacité de traitements ( volume, programme, rapidité )

L’électronique des fois je me dis n’a rien à envier aux systèmes mécaniques
Il est vrai par contre que dans 100 ans je suis sur que des mécas marcheront encore, les électroniques mummm reste à voir…

2) Où se trouve cette partie dans le flipper

Ici dans la caisse, en bas
La première photo vous montre la partie extraite et l’autre la partie programmée sur la table d’opérations , arfff !

Nous avons vu dans un autre article la partie de relais réinitialisable qui est en avant de la photo

Il nous reste a voir le moteur du programme, et les relais qui gèrent tout le flipper
Cette partie est en fait le cœur du flipper mécanique
Chaque jeu à cette partie bien propre pour piloter le jeu, le compteur changent guère, ni le Player Unit….
Cette partie est à réviser correctement, pourquoi ?
Simplement que toutes les saletés transitent ici, les relais sont souvent noirs , noirs …..

Alors commencez par aspirer les saletés, un pinceau, un aspirateur vous sera d’une grande aide.

3) Les fusibles

Il faut commencer par voir à quoi cela ressemble, je vous dis pas les surprises
Voyez les photos du support d’origine en noir et les nouveaux que j’ai placé


Rien à voir hein !
Oui changez les car les problèmes d’oxydes rendent inopérant votre flipper.
Nettoyez les fusibles à l’aide de paille de fer synthétique les supports sérieux oubliez, car les lames sont fatiguées et souvent impossible de les nettoyer.

4) La batterie de relais

Voyez à quoi cela ressemble


Voici cette batterie de relais à contrôler

Comment les déloger ???

Facile regardez les deux images
Vous avez des petites sortes de trombones ( d’ailleurs celles ci absentes, vous pouvez mettre un simple trombone ou un clou qui verrouille bien le tout avec sa tête ). Il suffit juste de tirer vers le haut, cette agrafe .


Voilà une fois ce fait basculez le vers la partie non métallique, soit à l’opposé de cette grande barre de maintien


Regardez, sur la première photo , on l’incline une fois, après sur la seconde photo, on le soulève pour déloger l’ergot de maintien, et sur la dernière on bascule le tout

Et hop il est dehors

Attention tenez l’ensemble par les partie métallique ou alors sur le bakélite des contacts, mais JAMAIS sur le levier blanc ni sur les contacts sinon amusez vous !

5) Les contacts

Voici les récalcitrants en gros plans
Les deux photo vous montrent la position de REPOS et la position de TRAVAIL
Deux mots, Travail et Repos, facile à comprendre, en fait repos = non alimenté et travail = Alimenté



Nettoyez cela à l’aide de la lime à particules de diamants synthétiques
Vérifiez les position fermées , ouvertes des contacts en agissant sur le plastique de levier blanc, avec douceur .
Vous pouvez l’alimenter en 24 Volts, mais ayez une tension assez puissante et alternative, car souvent le moteur peut tourner .

Je vous passe les différents types de relais et les différentes fonction, car simplement si vous faites bien ce travail vous n’aurez jamais à y retourner .
Cambrez bien les lames et vérifiez aussi que cela ne soit pas rigide, qu’il soit aise de déplacer l’ensemble

N’oubliez pas non plus de vérifier si la bobine n’est pas grillée ( dans le prochain article je mettrais quelques mesures de bobines de mécaniques et comment la tester )

6) Un fil perdus ?

Alors là, la pire des choses vous vous dites
Non il y a une méthodologie pour repérer ou il va


Commencez par regarder la forme de la soudure restante ou alors les brins de fils restants
Regardez à la loupe dirais je l’unité de relais, ne cherchez pas le relais d’à côté ou alors ailleurs, suivez l’ensemble de fils, il n’est pas bien loin

Tien un indice, cette soudure est plus fraîche et propre que les autres , pas de traces d’oxydation de l’air etc. ….
Voyons, ah oui le fil s’adapte parfaitement
Il arrive aussi qu’un travail préalable est été laissé à l’abandon, soit scrutez cela, il y a des surprises, comme moi j’ai trouvé une bobine de relais absente et deux fils vers le bas ….

Il faut passer du temps à bien regarder avant.

7) Le transformateur

Oui il y a un transfo dans un électromécanique
Pourquoi , d’une chose pour abaisser les tensions et rendre l’ensemble moins dangereux et aussi pour isoler galvaniquement la tension de secteurs de l’utilisateur
Attention toutes fois les tensions peuvent être élevées ! Plus de 110 Volts pour certaines bobines telles que celles d’une unité de cible tombantes de grosse taille ( Jack in The Box, Fast Draw ….)

Il y a aussi deux positions sur ce type de transfo

HIGH et NORMAL ???

A ce jour ne positionnez plus sur HIGH, car le réseau EDF étant passé à 230 Volts vous avez presque déjà un gain en puissance de 10 % quasiment, si vous mettez sur HIGH des risques d’usures et de casses supplémentaires risquent d’en découler ( décors etc….)

A moins que le transfo soit un 230 Volts comme ci dessus .

D’après le schéma et il est câblé sur Normal, soit le moins d’enroulement. La position HIGH est une manière d’augmenter la vitesse, difficulté en somme et aussi pour rattraper les usures des batteurs de flippers ( biellettes en corindon ).

Soir position NORMALE, voir la photo de droite ci dessus.

Pour info START n’est pas une fonction spéciale au transformateur, mais juste le DEPART des courants, soit le point « 0 » de l’ensemble du câblage, on dira « la masse » mais cela n’en est pas une, c’est en fait le point de retour des courants , enfin tout dépends de son sens d’enroulement et aussi la logique de parlé.

8) Le filtre secteur

Oui dans certains pays ou alors certains modèles vous trouverez un filtre d’antiparasitage
Ne l’omettez pas. S’il a été débranché, c’est que l’endroit ou il était n’étais pas câblé à la terre ou alors la prise ne permettais pas cela
Soit remettez le, et vérifier son bon fonctionnement en testant la continuité entre un fil d’entrée et celui de sortie


9) Le moteur de l’ensemble

Bon j’avais omis ces photos, maintenant je les prends dans la caisse du jeu ( hé hé )



Notez la petite agrafe qui maintien le moteur verrouillé en cette position.
L’enlever c’est permettre de lui faire faire une rotation sur ses fixations et d’en découvrir les engrenages



Pensez à vérifier si une dent d’engrenages n’est pas cassée, et mettre un petit peu de graisse fait pas de mal
Attention cependant le premier engrenage enfin la cage d’écureuil avec le rotor doit être exempte de graisse .

Voyez par contre les cames ou poussoirs pour les contacts, ces derniers doivent être graissés afin de limiter l’usure des lames ou des poussoirs en contacts.
Vérifiez aussi la présence du frein, lame tout en haut du chargeur de disques de programmes. Ce dernier sert à bien positionner tous les contacts en mode attente, soit on dira au temps 0.
N’oubliez pas de tester les contacts et de les nettoyer
Ceci est une tache difficile , il faut la faire
Pensez à faire tourner le disque manuellement, pour vérifier si les contacts s’ouvrent et se ferment correctement

Une bonne fermeture du contact est un contact qui en étant poussé par les poussoirs, se déplace légèrement ( pour la partie fixe au repos et non en contact avec le poussoir.


Un dernier conseil, que je rajoute ce jour aussi, la tension du moteur doit être de 24 V
Si inférieur ce dernier tournera lentement et vous risquez uniquement que certains points ne soient bien comptés ou alors un bloc de cible mal comptabilisé.
Pensez y, de même que si le moteur force, car mal en point ou ensemble de lames trop fortes (dureté), les symptômes peuvent être identique ;)

10) Conclusion


Le cœur de votre flipper est là
Faites comme moi passez quelques bonnes heures à tout refaire, ceci est gage d’un bon fonctionnement et pour longtemps

Tricccccccccccccccccccc clic clicccccccc, Schlankkkkkkkkk……….
Bon flippp à tous et toutes

© David
© FF et Rp
Origine, 14-12-2004
Révision I le 13-02-09
 
Statut
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.
Haut Bas