1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.
Rejeter la notice
Bienvenue visiteur. Plus que de lire, venez participer sur FF ;), enregistrez vous avec le mail de votre FAI et participez aussi sur FF.

Les cartes oxydées par l'acide de la batterie, que faire ?

Discussion dans 'Restaurations' créé par Maitre Des Lieux, 20 Février 2015.

Statut de la discussion:
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.
  1. Maitre Des Lieux

    Maitre Des Lieux Administratator Membre du personnel Big Boos

    Inscrit:
    9 Février 2015
    Messages:
    11
    J'aime reçus:
    19
    Points:
    3
    Sexe:
    Homme
    Occupation:
    Flippers
    Localité:
    Manom
    Site web:
    L’oxyde en général et sa suppression.

    [​IMG] [​IMG]

    1) Les batteries, la cause le plus fréquente :

    Ah ces batteries qui maintiennent nos scores, avec le temps ( 25 ans ) elles ont tendances à couler, soit de déposer leur dévolus sur nos belles cartes de jeux.
    Afin de préserver nos cartes, il convient dès que l’on a un flipper, de vérifier cela ,et de suite de la déporter par un rajout de deux fils , afin de la détacher du circuit imprimé, sinon vous risquez de voir cela !

    [​IMG]

    Broches pliées tenant par le Saint Esprit, patte mangée par l’acide, pfouaaa !


    2) L’acide se loge partout .

    Regardez les photos ci dessous afin de vous montre ou il attaque !

    [​IMG] [​IMG]

    Sur les circuit intégrés l’oxyde est brun car certaines pattes sont en fer !

    [​IMG] [​IMG]

    Très souvent aussi sous le PIA proche de la batterie……

    [​IMG]

    D’autres cas des remontées allant jusqu’à U6 !!! Le vert de gris, grrrrrrrrrr……….

    [​IMG] [​IMG]
    Même sous les supports, ne les oubliez pas, regardez sur la MPU 35 de Bally
    Bien sur que cela se refait , mais il faut voir en premier lieu, une fois le nettoyage effectué ou nous en sommes ?
    N’essayez jamais de souder sur cet acide car vous risqueriez d’endommager votre fer à souder, de décoller les pistes faute de bon contact thermique et aussi d’y laisser des composants !

    3) Le nettoyage et la neutralisation de l’acide :

    Bien rien de plus facile alors que l’on se dit que c’est pas évident de le faire.
    Simplement un bon bain dans une solution aqueuse ayant adjonction de vinaigre d’alcool et aussi de produit de vaisselle.

    [​IMG] [​IMG]

    Regardez ci dessous le niveau d’eau approximatif , il a fallut 1 litres de vinaigre afin de neutraliser les 3 cartes, deux MPU35 et une sys1.

    [​IMG]

    Pourquoi le produit de vaisselle ? Simplement pour bien nettoyer et y voir clair, mais aussi pour que le vinaigre adhère bien avec la mousse sur le circuit imprimé. A ce jour j'utilise l'anticalcaire aussi (tuyau d'un chimiste), très efficace mais à savoir que ce dernier demande de l'expérience. Soit continuez au vinaigre par soucis de moindres risques
    Voyez les photos et comme vous voyez j’utilise une brosse, afin de frotter et d’extraire le vert de gris !

    [​IMG] [​IMG]

    N’ayez pas peur pour les composants, les bons resteront et les autres affaiblis par l’acide seront automatiquement vus, ils se détacheront même de la carte

    Il faut après avoir brosser laisser tremper dans ce liquide une quinzaine de minutes, mais pas plus, sinon vous allez attaquer les autres pistes qui elles sont bonnes, une couche grisâtre foncée risque d’apparaître et celle ci est insoudable par la suite .

    Rincez consciencieusement l’ensemble à l’eau claire !


    4) Le séchage :

    Il ne va pas s’en dire qu’il faille sécher l’ensemble par la suite
    Mais comment ?
    Laissez égoutter en premier lieu !

    [​IMG]

    Vous avez la possibilité de la faire à l’aide d’un sèche cheveux ou décapeur thermique placé à bonne distance, mais c’est long et fatiguant
    En été simple , dehors au vent, en hiver, sur le radiateur ou dans le four !

    [​IMG] [​IMG]

    Si ,si le four, simple, il faut le mettre sur 50°C ou 55°C et laisser cela dedans de 25 minutes à 50 minutes et c’est impeccable !Ainsi aussi il n’y a plus de risque de voir de l’eau sous le support de circuit intégré !
    N’oubliez pas de secouer le carte une fois séchée , afin de voir si de l’eau ressurgit de dessous les contacts de réglages ou des grands composants !


    5) Le nettoyage en profondeur !

    Maintenant il faut après avoir stabiliser l’ensemble passer au nettoyage des pistes afin de retrouver du cuivre sain ! Avant cela tester légèrement la solidité des composants de la carte , avec une petite pince brucelles afin de voir si par exemple la résistance n’est pas cassée au niveau de ses broches, regardez la photo exemple

    [​IMG] [​IMG]

    Comment, hé bien, avec du papier de verre anti-encrassant d’un grain de 320 ou alors ce stylo à fibre de verre très efficace ou encore une lame de cutter que l’on prendra sur sa tranche afin de gratter linéairement ou encore la mini perceuse étant équipée d’une brosse laiton ou alors inox !

    [​IMG] [​IMG]

    La brosse Laiton montée sur la mini perceuse, ci dessous en gros plan !

    [​IMG]

    Toutes solutions sont bonnes, a chacun de trouver la sienne, mais celle que je préconise à été utilisée sur plus de 100 cartes et c’est un succès en règle général.
    Regardez le résultat, hum, c’est beau cette brillance est revenue .

    [​IMG] [​IMG]

    6) L’étamage de protection !

    Une fois ce fait il faut préparer le cuivre , affaiblis à accuser le dépôt d’étain, une fine couche de flux de soudure ou de décapant en pot , posé à l’aide d’un pinceau, et vous êtes prêt à souder

    [​IMG] [​IMG]

    Regardez la quantité sur la photo sur une carte sys1. Attention profitez aussi pour voir les micros coupures liées à l’oxydation ! Regardez le gros plan !

    [​IMG]

    L’étain déposé sur le cuivre nu est une excellente protection, une autre solution est de mettre du vernis tropicalisant, mais bon, il est cher , et cela n’avance pas plus que l’étamage à chaud , comme cela ce dit !

    [​IMG]

    Mais choisissez le bon fer à souder ( pas plus de 25 Watts ) et utilisez une bonne panne de fer ( 2.1 mm ) et aussi un fil fin de 0.5 mm de diamètre !
    Voyez un peu sur la photo ci dessous l’étain ne s’est pas complètement lié aux résistances et il y a eu une drôle d’odeur à ce moment ! Oui il reste de l’étain oxydé dans le rivet de métallisation ! Une seule solution alors, il faut retirer et jeter les composants aussi, étamer, vider par la suite le via ( rivet de métallisation ) et de remettre en place un composants neuf et là la soudure sera parfaite à nouveau !

    [​IMG]

    Une fois cette opération finie, nettoyer à l’aide d’un pinceau et de l’alcool ou alors à l’aide d’un nettoyant de flux de soudures, afin d’enlever le décapant qui risque par le temps de re-corroder les pistes !

    Et hop le tour est joué

    7) Conclusion :

    N’ayez pas peur de perdre du temps, il le faut .Regardez sur une sys80 très atteinte , ce que j’ai pu faire avec !Pas mal, non ?

    [​IMG]

    Il faut stopper cela ainsi, cela pérennise le fonctionnement de votre jeu, et vous ne risquez plus de dire ma 5101 et de nouveau morte , sans raison etc. ………car n’oubliez pas que cet acide de batterie, associé au cuivre devient un conducteur et des fois j’ai trouvé 0.6 volts sur une carte alors que n’ayant aucunes batterie, ni condos .

    Pensez aussi à déporter la nouvelle batterie ou alors pile, ou si c’est un condo de sauvegarde, là, pas de problème, à même la carte .

    Voilà comment je travaille et à ce jour je n'ai pas changé cette méthode. Ce service je vous le rends depuis déjà plus de 3 ans via Restorpinball

    Alors qu'attendez vous pour ce faire ou alors si vous n'avez les capacités, je suis à votre service pour cela
    Pas de substitut à la qualité ;) et au travail bien fait

    Bon flippp à toutes et tous

    © David
    © FF et Rp
    Origine Avril 2004
    Révision I le 12-02-09
     
Statut de la discussion:
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.

Partager cette page