1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.
Rejeter la notice
Bienvenue visiteur. Plus que de lire, venez participer sur FF ;), enregistrez vous avec le mail de votre FAI et participez aussi sur FF.

Compteur Decagon de Gottlieb

Discussion dans 'Flippers Mécaniques (électromécaniques)' créé par Maitre Des Lieux, 19 Février 2015.

Statut de la discussion:
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.
  1. Maitre Des Lieux

    Maitre Des Lieux Administratator Membre du personnel Big Boos

    Inscrit:
    9 Février 2015
    Messages:
    12
    J'aime reçus:
    19
    Points:
    3
    Sexe:
    Homme
    Occupation:
    Flippers
    Localité:
    Manom
    Site web:
    Le compteur à rouleaux Decagon de Gottlieb


    1) Un compteur à quoi ressemble t-il donc ?

    Voici avec ci dessous en photo légende ce qu’est un compteur de flipper électromécanique

    Il est constitué d’une bobine d’incrémentation et d’un ensemble de contact qui détecte la position numéro 9 et aussi qui détecte le passage de 0->1 et le valide en permanence jusqu’au passage de 9->0.

    [​IMG]

    Vous remarquerez aussi sur la photo comme tout bon méca de cette génération un beau zéro fictif à droite
    C’est vrai sur ceux ci on n’affiche que les dizaine rondes !
    Voilà nous voilà partis dans un nouvel épisode, les compteurs

    2) Le compteur Décagon

    Le compteur Décagon est de marque Gottlieb
    Ce dernier est assez complexe de part son montage mais simple aussi

    En, fait un doigt ( le plongeur ) vient à tirer sur une came qui permet de faire tourner d’un angle donné ( blocage par la came elle même en bout de course )

    Une fois cet ensemble tiré un ressort à lame d’anti-retour fige le mécanisme en position, la came reprends sa place et en même temps libère la roue, qui elle en fait avance grâce au rochet inférieur central qui est équipé d’un bout d’engrenage. Ce dernier dans un sens glisse et au retour agrippe la roue , donc la fait avancer en fait

    Voilà pour un bref explicatif, il y a aussi un système de levée d’un ensemble agissant sur des contacts, ce système est en fait maintenu en pression grâce au centre de la roue codeuse, il y a d’ailleurs une glissière ronde qui est de hauteur différente, soit qui agit comme un levier de force .Nous verrons cela en photo par la suite lors de la mise au point.

    Le compteur doit comme son nom l’indique, compter, oui, alors comment.

    Simplement lors du déplacement de la roue, celle ci équipée d’un contact rotatif, permet de part son déplacement, de mouvoir ce contact sur un circuit imprimé et de le positionner sur ce circuit indiquant en fait sa position de 0 à 9…Idéal un compteur à 9 position cela nous arrange bien non, dites donc .

    Donc si on affiche « 2 »l’ensemble contact fera le contact entre ( 2 ) et le commun, oui c’est aussi simple que cela
    Après il y a une logique de contrôle mais à ce stade nous savons le principal pour ce compteur

    3) Son démontage et dépannage :

    Retirons déjà ce dernier du fronton.

    [​IMG]

    Tirez sur cette languette et tirez vers vous l’ensemble mécanique compteur .
    Vraiment facile pour les sortir chez GTB, rien de plus aise .

    Voilà le « coco » en question

    [​IMG]

    Pour le démonter il suffit de dévisser les deux vis de ce coté là, qui sont sur le circuit imprimé en bakélite orange brun, et aussi de déposer le circlips (attention cela vole sans outils adaptés )

    Gardez précieusement le Circlips ( anneau élastique ) et aussi la rondelle élastique, qui cette dernière est prévue pour appliqué une tension sur le circuit imprimé et de faire rentrer en bons contact le circuit et l’ensemble de contacts rotatif.

    Si vous perdez cela, pfouuuuuu

    Je profite pour vous montrer une autre unité le compteur des centaines ( Hundred ).
    Il est différent il n’a pas de circuit imprimé

    [​IMG]

    Pourquoi, bah il n’a aucune importance, car la partie gratuite ne se paramètre pas sur les centaines, ni la loterie d’ailleurs , alors inutile de compliquer économisons, il suffit juste de savoir ou est son « 0 » et qu’il indique son avancement grâce ou contact isolé, qui lui agira sur une autre circuiterie

    Oui , sur ces jeux on ne peux régler ce qui est logique d’ailleurs que les milliers et dizaine de milliers, 10000+ 4000-à cela équivaut à une partie à 14.000 points

    Ce serait inutile de faire des centaines de points….
    Voyons les photos suivantes

    [​IMG] [​IMG]

    Voici ce que je vous avais parlé tantôt, l’ensemble contact à gauche et a droite la roue compteur et son rochet à engrenages et l’épaulement variable pour agir sur le bras levier du contact

    Ce contact le voici

    Veillez à ce qu’il soit formé de cette manière et que les lames de contacts aient cette position en position basse de repos

    [​IMG]

    Je dis cela car en ayant dépanné les 16 compteurs ,oui oui les 16 en rades, j’ai remarqué un qui avait mauvaise place et ceci à pour effet de faire griller une bobine ! Veillez à cela.

    N’oubliez pas de bien nettoyer les contacts, oui ceux ci avec une lime en carton ( celle pour les ongles ) ou alors faites comme moi, j’ai acheté des minis limes au particules de Diamants ! C’est vraiment parfait, fines et agiles, et aussi très rigides et rapantes à souhait !

    Regardez un peu le contact en position haute.

    [​IMG]

    Notez la présence d’une rondelle d’isolation élévatrice blanche et aussi d’une isolation à l’aide de gaine souple ici ( manchons ). Vérifiez que ce dernier soit pas abîmé , sinon les contacts glissent mal et se coincent

    Les contacts suivant sont à bien nettoyer et vérifier, utilisez le test de continuité
    Vérifiez qu’ils ne soient pas pliés aux extrémités ( j’ai vu ce travail pour en fait rectifier une usure ou un défaut )
    Vérifiez aussi que le poussoir fixé sur la came soit bien isolé par un manchon thermorétractable.
    Au besoin le remplacer si : il s’agrippe au contact, s’il est fin, s’il craquelle

    [​IMG]

    Vous avez aussi vu , je pense , sur l’ensemble portant la bobine une petite pièce en plastique jaune.
    Celle ci doit être absolument présente, pourquoi ? Elle limite la course du dernier contact et aussi isole électriquement

    Regardez en position travail de l’ensemble

    [​IMG]

    Bien maintenant ceci étant bien refait passons au circuit imprimé
    Enlevez toutes traces d’oxyde, de traces noires ou jaunes
    Ne premier dégraissez avec le l’alcool et ensuite passez du tampon à récurer vert, et une fois la brillance parfaite, graissez, avec de la graisse sans particules métalliques !!!

    [​IMG] [​IMG]

    Vous devez obtenir le même résultat que la photo de droite ci dessus.

    Bien c’est fait remontez

    Attention , l’ensemble de contact à sa position ! Regardez, deux choses, il y a un repère en forme d’excroissance sur le plastique et aussi un petit point au niveau du support du contact .

    [​IMG] [​IMG]


    Montez comme ci-dessus

    Posez après votre circuit imprimé et hop c’est finis
    Au préalable j’y pense , vous avez graissé l’axe et aussi bien positionné le rochet avec la première dent en contact sur la crémaillère, attention au ressort hélicoïdal central il pousse l’ensemble

    Voilà n’oubliez pas non plus la rondelle élastique avant l’anneau élastique

    [​IMG]

    4) Test ?

    Oui testez son bon déplacement à la main et en alimentant la bobine , uniquement .

    S’il grippe faites lui faire deux tours, si cela persiste alors démontez, et vérifiez le ressort de rappel qui est celui posé sur la came.

    Vérifiez aussi la bonne position de la roue, par rapport au contact de positionnement, 0…..9, avec un testeur de continuité placez la sonde rouge sur le « C » et après sur le numéro à tester pour voir si le contact se fait bien et aussi s’assurer que le doigt tourne.

    Profitez aussi pour nettoyer le roue ! Mais attention faites des essais, il y a des fois les encres noires qui se défilent !!!

    Soyez prudent dans l’opération. Si cela arrive, pas de crainte, nettoyez le tout parfaitement et faites vous un adhésif transparent à l’imprimante à Laser et collez en une seule passe ( soit vous avez réalisé une bande 0-1-2-3-4-5-6-7-8-9 ) tous les nouveau digits . On y verra que du jeu , heu feu arfff

    5) Conclusion

    Voilà avec cela on y reviendra que dans …………15 ans, juste pour voir si la graisse est là ( mdr )

    Bon amusement , bon flipper, et hop un tour de compteur
    La suite au prochain épisode ( oufff cela devient une série…sur ), changez pas de chaîne ….

    Bon flippp

    © David
    © FF et Rp
    Révision I le 08-12-2004
    Révision II le 04-02-09
     
Statut de la discussion:
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.

Partager cette page