1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.
Rejeter la notice
Bienvenue visiteur. Plus que de lire, venez participer sur FF ;), enregistrez vous avec le mail de votre FAI et participez aussi sur FF.

Nom des organnes, flipper mécanique Williams

Discussion dans 'Flippers Mécaniques (électromécaniques)' créé par Maitre Des Lieux, 20 Février 2015.

Statut de la discussion:
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.
  1. Maitre Des Lieux

    Maitre Des Lieux Administratator Membre du personnel Big Boos

    Inscrit:
    9 Février 2015
    Messages:
    11
    J'aime reçus:
    19
    Points:
    3
    Sexe:
    Homme
    Occupation:
    Flippers
    Localité:
    Manom
    Site web:
    Présentation des organnes des flippers mécanique Williams, partie 1



    1) Prologue

    Il y a bien longtemps que cela me démangeais, il fallait un article la dessus
    Beaucoup se demandent comment le mécanique Williams fonctionne et comment cela marche tout cela dedans ….

    Le but de cet article c’est partie après partie étudier, voir , comprendre constater réparer et ce les parties suivantes complèteront cette première

    On va commencer par du simple cette fois ci, on va voir les organes les plus courant et les plus semblerait il complexe, pourtant vraiment il n’en est pas

    2) Conseils avant tout

    Général :

    - N’essayez pas de chercher la panne en appuyant sur les organes n’importe où
    - Rechercher la panne à l’aide du schéma ( Wiring Diagrams ) ou alors à l’aide de la partie manuel Service et fonctionnement ( Operating & Services Informations ) qui est fournis en temps normal avec le jeu, si absent ce jour , trouvez le il sera d’une grande aide
    - Vérifiiez que des fils sont pas dessoudés, coupés, ou alors des contacts non ouverts ou qui restent toujours fermé ( ce qui est anormal il doivent toujours s’ouvrir et ou se fermer suivant le travail à un moment donné )
    - Vérifiez l’écartement des lames de contacts ( quant ouvert ) ou vérifier la bonne fermeture ( quant fermé ) , on ne teste pas cela à l’Ohmmètre , ni au test de continuité, des organes en parallèle pourraient tout faussé y compris les contacts moteur, soit prenez une pile et une ampoule ( lampe de poche ) et vérifier avec cela et pas autrement
    - Vérifiez que les connecteurs soient pas OXYDES ( fréquent, plus d’étain, des traces noires, des traces jaunes laiton brunies etc ….NETTOYEZ , étamez
    - Vérifiez que les plots de réglages sont bien enfichés et non en l’air
    - Vérifiez que le plot de position OFF du moteur , ne soit pas mis , mais en ON, la position OFF, ne sert qu’à tourner manuellement JUSTE pour vérifier l’ouverture et fermeture des contacts et POUR RIEN D’AUTRE .

    Fusibles :

    - Respectez les valeurs préconisez, jouez pas à l’overFuse, sinon cela se finira en fumoir le flipper…..Mettez que du LENT ou très LENT en rapidité
    - Ils se trouvent positionnés près du transformateur, un s’occupe de la ligne ( attention danger ), l’autre du 6 V et l’autre du +24 V et etc … suivant année modèle ( je prend un pour exemple, en 1971 )

    Lubrification :

    - Oui un méca se lubrifie, mais où ??? Simple ; les corps en mouvements, les paliers, les poussoirs de roue codeuse, les poussoir de moteur, les engrenages du moto-réducteur …..
    - Quelle huile ? Pas de vaseline SVP, de l’huile extra fine ou alors au tétrafluoréthylène ( Téflon ), RP vous en aura sous peu et aussi de la graisse, pour protéger les surface cuivrée de l’air, de l’oxyde
    - Ceci est à faire tous les ANS, et nettoyer ou vérifier s’il n’y a pas de saleté déposées sur la graisse ou particules, si oui, on dégraisse simplement et on re-graisse, on profite pour tout regarder aussi ( révision )
    - ON NE LUBRIFIE PAS LES : Batteurs, plongeurs, biellettes, on peu à la limite mettre de la poudre de graphite sur certains axes mais je le déconseille vivement on laisse à SEC on nettoies avec un chiffon ou on dégraisse avec un dégraissant ou solvant LEGER


    Réglages des contacts :

    - Avant d’essayer de régler les contacts, ayez un cambreur de lames, des limes fines, larges ou étroites sous la main ou autre matériel équivalent
    - Vérifiez que les vis de fixation des contacts soient parfaitement vissés mais pas d’écrasement
    - Vérifiez les espaceurs en bakélite si pas brisés
    - Vérifiez qu’il n’y ai pas d’oxyde de moisissure
    - Nettoyez simplement HORS TENSION et avec des LIMES ISOLEES, remplacez au besoin les grains creusés, abîmés

    3) Le Player Count Unit et Player Up Unit

    [​IMG] [​IMG]

    Quel sont donc ces barbares ?

    Ball Count Unit , référence 1B – 2001 – 34 = Unité de comptage de bille ( 3 à 5 )
    Player Up Unit , référence 1B – 2001 – 40 = Unité comptage de pièces, non pour savoir combien sont tombées mais pour faire la loterie …. Et indique aussi si un ou deux ou trois ou quatre joueurs peuvent jouer .

    Les entretenir, et nettoyer et dépanner ?

    Il est simple, la panne causée par ces deux organes sont les suivantes :

    - Le Ball Count Unit provoque lors d’un disfonctionnement une non reconnaissance du nombre de bille ou alors un délire sur les nombres de billes par joueurs jouées
    - Le Player Up Unit, lors de son disfonctionnement, provoque le fait d’avoir pas le droit de jouer à un ou plusieurs joueurs et aussi interdit plus de un joueurs même si l’on a mis X pièces dans le jeu et quelque soit la position du compteur de crédit (roue indiquant s’il y a encore du crédit ou pas ), attention toutes fois le relais des pièces peut aussi provoquer la panne qui interdit à plusieurs joueurs d’engager plusieurs parties ( 1 à 4 en même temps )

    Réparer entretenir :

    Première chose , on vérifie que le point central, neutre, jonction entre le 6 et 24 V alternatif, en fait on dira une masse, soit bien fixé via la vis , la rondelle et la cosse, vérifiez le serrage et aussi la bonne continuité ( avec la pile et la lampe ici pas d’Ohmmètre )

    Info utile, la grosse bobine dans tous les systèmes à araignées INCREMENTE et la petite EFFACE ou positionne à la position RESET soit INITIALE ou en butée

    [​IMG] [​IMG]

    On dégraisse déjà avec de l’acétone ou alors un dégraissant ou alors de l’alcool à brûler, mais ce dernier sera peu efficace .

    [​IMG]

    On passe un coupe de papier de verre ou gomme abrasive et on peaufine au tampon à récurer vert ( merci madame ménage …. )

    [​IMG]

    Maintenant on vérifie la continuité de l’axe, en fait car ce dernier transmet la masse au doigt de l’araignée ( attention dans un cas tous les doigts de l’araignées sont à la masse ou alors un seul et les autres sont des couples isolés )

    [​IMG] [​IMG]

    On graisse la partie ainsi nettoyée pour prévenir de l’oxydation, attention pas des graisse, au cuivre, ni bisulfure de molybdène , ni graphite ici, surtout pas sinon cela conduirait l’électricité et ferait, des arcs, des court circuits qui pourraient êtres graves .
    Simple graisse pour roulement ou alors pour mouvement lent, mais une graisse qui colle bien et surtout qui n’est pas hydrogénable ( soit synthétique et non végétale ou animale )

    [​IMG] [​IMG]

    Nettoyez les pattes de l’araignée ( fait pas peur celle là mdr ) avec un bout de tampon à récurer ou alors les mini limes

    [​IMG]

    Une fois ce fait remonter en position RESET que vous trouverez dans votre manuel pour info avant de faire, posez un trait de feutre pour en conserver la position sinon

    Attention aussi au ressort derrière

    Très souvent la position de RESET à le doigt de l’araignée le plus grande vers le haut et perpendiculaire au reste, mais là ce n’est pas forcé à chaque fois, a vérifier, sinon une astuce au dos, la position de reset est obtenue quant sur le disque à créneaux, la butée touche l’épaulement sur le châssis

    Il n’y a rien de plus à faire sur les araignées, si ce n’est que les contacts au dos, à nettoyer et ajuster correctement
    Un contact est TOUJOURS perpendiculaire à son support espaceurs bakélite, jamais TORDUS ou plié, soit ceci devrait vous aider énormément

    Voilà pour ces derniers il n’y a rien de plus à dire ou à faire pour que cela marche parfaitement

    4) Unité à relais LATCH / TRIP ….

    Ou là là quelle est donc cette barbarie … ???

    [​IMG]

    En fait cet organe utilisé pour de nombreuse applications est en fait une MEMOIRE …SI
    Ce sont les premières mémoires en fait au monde
    D’un coté on excite une bobine, elle se colle et un levier, retient la partie mécanique en position , ce même levier est piloté par une bobine qui elle s’occupe d’effacer

    Soit simplement, on excite une bobine cela mémorise la position et si et seulement si l’autre bobine est excitée on efface
    Regardez avec le tournevis j’agit sur les partie en question, regardez ce que sont les positions ainsi mémorisée

    Cela peut servir à fermer et ouvrir, maintenir, attendre et aussi ignorer une action tant que …soit pas mal non cette unité
    Sur l’image de gauche ; j’efface, sur l’image de droite je mémorise ( décolle , colle )

    [​IMG] [​IMG]
    Position mémorisée

    [​IMG]
    J’excite, et il efface …

    [​IMG] [​IMG]

    Pour cette unité spéciale , pas grande chose à faire, se sera à voir suivant l’application à la quelle elle est dédiée
    Nettoyez les contact à la lime fine, large ou étroite et ce sera déjà bien
    Vous pouvez vérifier le fonctionnement en agissant déjà manuellement sur les leviers et aussi en ajustant les contacts , bien perpendiculaire, que cela ne fasse que peu d’effort pour verrouiller une position etc …Rien de spécial très facile à faire


    5) Le Player Unit
    Ah là là ce dernier est le plus souvent fautif …
    Déjà a quoi sert il ?

    [​IMG] [​IMG]

    En fait c’est un multiplexeur mécanique , qui permet de faire circuler, d’un coté un signal et de la diviser ici en 4, le plus couramment est 4 joueurs mais il peut être bridé en 2 joueurs simplement qu’une question de butée mécanique ou position de la butée de reset ou alors simplement un créneau manquant, limé

    Soit parlons pas en CerbesOCroat, passons au décodeur, en fait ce dernier pilote les quatre joueurs, avec un seul plateau , si vous me suivez, cela devient clair

    En fin de bille ce dernier tourne que d’un CRAN soit passe au joueur suivant
    Le système WMS, marche comme cela, on incrémente jusqu’à 4 et après arrivé au 4 ème, quant la bille ressort de l’OUTHOLE, il se remet en position neutre, soit au joueur 1, soit la position de reset
    Un contact nous indique la position 1 soit de reset si ce dernier est actionné par la butée de la came centrale
    Une bobine ; toujours la plus grosse, incrémente et la plus petite efface et remet à « 1 »

    Ce dernier est défaillant quant :

    - Le système bascule bien l’éclairage sur le joueur suivant mais comptabilise pas
    - Quant une unité de comptage marche pas sur un joueur et sur l’autre OUI
    - Quant on passe du joueur 2 à 1 disons, soit une anomalie de suite logique de joueurs ( suivant le nombre donné au départ )
    - Si le comptage de billes des joueurs est déficient ( tel que le Ball Count Unit )
    Que faire alors ???

    Une seule et unique solution , il n’y en a AUCUNE AUTRE ici
    Nettoyage PARFAIT ou vérification des bobines ( ne pas oublier le RESET à ce moment là il doit être libérer et de retour ne position initiale )
    Allons vers le plus classique, vérifier les cames, sa position, que le mécanisme ne force jamais, que les bobines agissent bien et que la grosse incrémente et la petite repositionne en position INITIALE ( RESET )
    Si ce n’est cela , vérifiez le contact de position « 1 » « Reset » « Initiale »
    Si ce n’est encore cela, seule solution, tout nettoyer
    Comment ? Simplement, il faut déposer le disque ( attention la position, il n’y en a qu’une qui marche , notez avec un coup de feutre le bon endroit, sinon prennez le manuel c’est indiqué )

    [​IMG] [​IMG]

    Zut le dernier coté est sale, comment faire …Il faut sortir ces poussoirs et aussi nettoyer les pistes, pfouuuuuuuuu c’est quoi le truc ?
    Simplement déjà posez sur du papier à verre très fin et frottez en appuyant et ce sur une surface plane UNIQUEMENT

    [​IMG] [​IMG] [​IMG]

    Sortez les poussoirs , simple en fait, redressez et plier les pattes, attention DOUCEMENT, sinon cela se brise NET
    Si cela vous arrive , pas de panique, une fois remontée mettez un point de soudure au dos, c’est juste là pour le montage pas du tout une réelle fonction pendant le jeu

    Sinon procédez comme suit

    [​IMG] [​IMG] [​IMG]

    Brossez a l’aide des minis brosses, attention il y a de l’argent sur les support de poussoir ce qui explique le noir ( oxyde d’argent ), ne limez pas, ne poncez pas cela, brossez uniquement ( aspirateur à coté SVP )

    [​IMG]

    Et zou voilà le résultat ….

    [​IMG]

    Et cela marchera à coup sur maintenant

    6) …..La suite ?

    Bien on a déjà fait pas mal, pour les partie mécaniques cela suffit pour ce premier acte
    On verra cela dans la suite
    Avant de conclure, voici une liste de nom d’organes TRADUIT à votre compréhension et pas que mot à mot et adapté au flipper mécanique
    Nom d’origine Traduction adaptée
    Bonus SU Disc Compteur de bonus plateau
    Lock Relais Allume le flipper à l’action d’un crédit pièce ou bouton de flip gauche
    Eject Relais S’occupe de rejeter les billes dans les POCKETS
    Reset Relay S’occupe de tout mettre à la position RESET ou initiale
    Replay Relay S’occupe de lancer une partie si et seulement s’il y a des crédits
    Coin Relay Fonctionne a l’admission de pièce ou par le bouton de crédits
    Outhole Relay Relais d’Outhole ( ou la bille rentre en fin de bille )
    Bonus Relay S’occupe de lancer l’alimentation de l’unité à bonus ( comptage ou décomptage )
    Double Bonus Relay S’occupe de doubler les impulsions de l’unité de bonus lors du décompte
    Triple Bonus Relay S’occupe de tripler les impulsions de l’unité de bonus lors du décomptage
    ON …..Relay Maintient le bonus X allumé ( lampe ou changement de valeur des points d’une cible ou d’un bumper …. )
    5000 Relay Permet de multiplier par 5 les 1000 points, agissant sur le relais 1000 points et le moteur ( impulsions )
    500 Relay Permet de multiplier par 5 les 100 points, agissant sur le relais 100 points et le moteur ( impulsions )
    Advance Relay Permet de faire avancer une unité tel que flèche ou roue …alimente un autre relais à point en même temps
    Post Relay Ré-initialise le post entre les flippers et le fait descendre
    N° X bumpers S’occupe d’alimenter les bumpers et donne les points en conséquences suivant jeu
    X Gate Relay Relay qui alimente les portillons
    10 point Relay Relais qui s’occupe d’incrémenter les 10 points
    100 point Relay Relais qui s’occupe d’incrémenter les 100 points
    1000 point Relay Relais qui s’occupe d’incrémenter les 1000 points
    1-2 Reset Relay Relais s’occupant de la mise à « 0000 » des compteurs 1 et 2
    3-4 Reset Relay Relais s’occupant de la mise à « 0000 » des compteurs 3 et 4
    ligne]Cam Came, disque en plastique ayant des découpes permettant plusieurs hauteurs , créant ainsi des poussoirs pour les contacts
    Motor Moteur de comptage, d’impulsions de gérance
    Unit Unité
    Alternator Unit Permet d’attendre l’insertion d’une deuxième pièce ( 2 pièces – 1 crédit )
    Drums Unit Roue codeuses


    7) Conclusion


    Voici le premier tour d’horizon sur les mécaniques WMS, il y en aura d’autre au fil du temps


    Allé , amusez vous bien, le meilleur conseil, on nettoie bien les contact on passe quelques bonnes heures ( 16 H ) et on y arrive facilement, juste de la patience, du soin et de la rigueur , et tout cela associé feront que le flipper marchera du premier coup et pour longtemps

    Bon flippp….

    © David
    © FF et Rp
    Origine Mercredi 30 Août 2006
    Révision I le 14-02-09
     
Statut de la discussion:
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.

Partager cette page